“ #1 Création du logo ”

Hélène
Hélène

Préambule

En nous lançant dans ce projet, nous nous lançons également dans une loooooongue aventure entrepreneuriale. Au-delà de l’écriture d’un livre et de la programmation d’une application, nous souhaitons faire du Royaume de Crystala’Opram un univers véritablement distinctif. 🌟

Afin de conserver une trace de cette expédition, de partager nos aventures, et peut-être même de vous apporter notre aide si vous vous lancez à votre tour dans une création d’entreprise, nous allons vous relater chacune des étapes de notre long, mais passionnant parcours !

Sans plus tarder, nous allons vous expliquer comment nous avons défini notre logo.

Trois, deux, un… C’est parti ! 👏

1. L’identité visuelle

Nous voulons faire du Royaume de Crystala’Opram un univers distinctif, notre marque de fabrique. Au final, cela nous rapproche assez de la création d’une « marque » pour une entreprise. En ce sens, nous allons utiliser les mêmes théories et les mêmes codes. Avant d’aller plus loin, nous avons besoin de quelques réflexions sur le sujet. Allons-y pour une courte approche théorique.

Quiconque souhaite créer sa marque doit pour cela créer son identité visuelle. Ça tombe plutôt bien, c’est ce que l’on veut faire ici ! Si vous êtes dans l’optique de créer votre marque, il faut savoir qu’elle a deux fonctions : créer de la valeur pour l’entreprise, et créer de la valeur pour le client. Elle est composée du triptyque suivant :

  • Des signes
  • Des valeurs
  • Des actes

Evidemment, au-delà de symboles distinctifs, la marque doit revêtir des valeurs, et l’entreprise doit les prouver par des actes concrets au quotidien. Mais nous n’en sommes pas à ce stade.

Pour l’heure, il faut juste savoir que l’identité visuelle est définie par l’entreprise, quand l’image de marque est la perception réelle que se fait le client. L’objectif est bien évidemment de tendre à réduire l’écart entre l’identité et l’image perçue. 👍

En l’occurrence, nous, on veut bien évidemment créer une identité corollaire à l’image que se fera le lecteur. Il faut que le lecteur se fasse de suite la bonne idée de notre univers. S’il est à la recherche d’un thriller et qu’il pense être tombé juste avec le Royaume de Crystala’Opram, il est évident qu’on s’est plantés sur toute la ligne ! 🤨

Le logo n’est certes qu’une composante de l’identité que l’on cherche à créer, mais elle est la base. Alors, commençons par le commencement.

2. La phase d’idéation

Dans notre cas, l’étape la plus difficile fut de rassembler les premières idées. Que veut-on exprimer ? Que doivent penser les lecteurs ou visiteurs du site au premier regard sur notre logo ? Quelle identité veut-on affirmer ?

Au final… QUI est ce livre ? Quel message va-t-il délivrer ?

A ce stade, quelques outils simples peuvent être utiles. L’indémodable brainstorming, évidemment. Ou encore la réalisation d’une mindmap (ou carte heuristique). Nul besoin de talents artistiques, un simple brouillon suffit ! L’idée est d’écrire ses pensées sur un sujet, et d’organiser ainsi brièvement les différents éléments se rapportant en l’occurrence à notre logo.

Pour le Royaume de Crystala’Opram, nous avons par exemple retenu pour éléments phares :

  • Fantasy
  • Royauté

Lorsque nos premières idées ont été définies, nous sommes ensuite partis à la recherche d’inspiration. En d’autres termes : que font les autres ? Nous avons survolé les principaux logos de livres fantasy, mais n’étions pas comblés par nos recherches. Cela ne correspondait pas à l’image que nous souhaitions donner au Royaume de Crystala’Opram. Il manquait quelque chose…

Nous avons alors changé de cible, et cherché notre inspiration auprès de logos de jeux vidéos fantasy. Nous nous sentions finalement plus proches de la créativité dans ce domaine.

Ni une, ni deux, nous avons recueilli des exemples, alimenté notre phase d’invention, et ajouté des critères essentiels à notre logo.

  • Couleur or
  • Couronne
  • Police élégante

Parmi les conditions :

  • Avoir une dimension permettant une insertion facile sur l’illustration de couverture
  • Livre permettant d’être facilement reconnu par le design du logo
  • Facilement déclinable

Concernant le dernier point, en effet, le logo affiché sur la couverture n’est pas le même que celui du site web, et il est encore différent pour la version mobile ! Il est impératif de pouvoir le décliner facilement selon les supports et les besoins. Pensez-y tout de suite.

A partir de ces nouveaux éléments, nous avons réalisé une maquette, que nous avons évidemment testé sur l’illustration de couverture. Satisfaits de ce premier jet, nous pouvions désormais passer à l’étape suivante…

Hum… Vous tenez vraiment à ce que je vous montre cette maquette ? Attention les yeux, ça risque de piquer !

Maquette

Allez, soyez cool, ne soyez pas trop médisants. 😢 Je n’ai vraiment aucun talent artistique. Il fallait juste une idée générale à présenter à de futurs freelancers. Pas la peine de faire une oeuvre d’art, un croquis sur Paint ou à la main fera l’affaire. Votre boulot, c’est d’apporter les consignes et les inspirations. Un artiste se chargera d’embellir vos idées et d’en faire un magnifique chef d’oeuvre !

Bref, maintenant, faites vite défiler la page pour cacher cette horrible maquette.

3. La phase de conception

Puisque l’on ne possède pas les compétences en internes, nous avons opté pour un talent externe. De nombreuses agences ou artistes en freelance existent dans le domaine de la création de logo. Il peut parfois être difficile de savoir à qui confier cette mission si importante à nos yeux.

Pour notre part, nous avons fait une sélection de nos artistes freelancers préférés, nous avons épluché leurs portfolios et comparé les tarifs. Nous avons finalement eu le coup de cœur pour une game designer professionnelle, qui répondait à tous nos critères. Nous lui avons transmis notre cahier des charges, notre maquette, ainsi que toutes les inspirations que nous avions pu recueillir.

A partir de cela, trois modèles nous ont été proposés. Le choix était plus que cornélien, tant chaque proposition était intéressante ! Nous avons toutefois opté pour la variante actuelle de notre logo. Nous avons fait l’acquisition du fichier source (ce que je conseille toujours !), afin de faire les derniers ajustements par nous-mêmes. Un changement de police, quelques ombrages et effets supplémentaires avec Photoshop, et nous y voilà ! 😄

Le Royaume de Crystala’Opram était né ! 🙌

J’espère que cet article a pu vous être utile. Si vous avez des questions sur la réalisation d’un logo, si vous êtes à la recherche d’artistes, n’hésitez pas à demander, on se sert les coudes. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *